top of page

Analyse de marché des céréales du lundi 1er juillet 2024


Image de couverture

RÉSUMÉ DE L'ANALYSE


🌾 BLÉ

Une récolte d’orge d’hiver française décevante !

Avis de marché : ☝🏻 Haussier

Avancement de la ferme pilote : 100 % sur la récolte 2023 | 30 % sur la récolte 2024


🌼 COLZA

Un début de récolte décevant

Avis de marché : ☝🏻 Haussier

Avancement de la ferme pilote : 100 % sur la récolte 2023 | 20 % sur la récolte 2024


🌽 MAÏS

Fin des engagements sur la ferme pilote !

Avis de marché : 👇🏻 Baissier

Avancement de la ferme pilote : 100 % sur la récolte 2023 | 20 % sur la récolte 2024


----


🌾 BLÉ

Après 1 mois de baisse, les cours consolident sur le support des 220 €/T sur l’échéance septembre 2024. Les premiers échos de rendements décevants en orge inquiètent sur les perspectives de production sur les orge/blé.


Au vu des récoltes très décevantes en orge, les incertitudes grandissent sur le blé avec un scénario qui est de plus en plus anticipé sur la même voie. Dans ce contexte, la production pourrait vite se situer sur un plus bas historique proche de 2016, entre 28 et 30 MT.


À l’inverse au Canada, 10-35 mm de pluie sont survenues sur les blés de printemps, laissant place à de bonnes perspectives de productions pour le moment. Les récoltes se poursuivent aux Etats-Unis avec de bons retours.

En Russie, 11 % des surfaces sont maintenant récoltées avec des rendements bien mieux qu’attendus autour  4,62 t/ha. 


Le rapport USDA ressort des surfaces de blé d’hiver inférieures aux attentes. Néanmoins, les stocks trimestriels plus importants que prévu compensent la production revue en baisse de 0,5 MT aux Etats-Unis.

Au vu de la situation inquiétante en France, nous sommes haussier sur la semaine avec des perspectives de rebond sur les derniers gaps ( et e/T). Les bases pourraient aussi s’améliorer pour les marchés de qualité.



ORGE : Début décevant de la moisson en France

Selon les estimations de Moisson Live, la production française d'orge d’hiver devrait atteindre environ 7,4 MT, enregistrant ainsi une baisse de 15 % à 20 % par rapport à l'année précédente. Les rendements varient entre 50 et 80 q/ha, avec des poids spécifiques nettement inférieurs aux normes. Ces résultats pourraient entraîner des modifications dans les cahiers des charges des acheteurs.




🌼 COLZA

Les premières estimations de la récolte française  2024 apparaissent et notre outil Moisson Live permet d’avoir un aperçu sur les premières parcelles récoltées. (15, 20 quintaux sur des moyennes à 30 quintaux). 

Les conditions météorologiques d’excès d’eau et de manque de soleil durant le cycle ont été défavorables pour les rendements. Cet élément est haussier pour les cours du colza sur Euronext. Il y a d’ailleurs, deux résistances techniques sur l’échéance août 2024  qui ont été cassées sur la semaine passée, les 470 €/t et les 480 €/t.


Outre Atlantique, le canola canadien subit également un manque d'ensoleillement et des conditions climatiques trop humides. Les cours sur Winnipeg sur l'échéance Novembre 2024 reprennent le chemin de la hausse après avoir touché le support technique des 600 $/t. 


Les cours du soja américain, quant à eux, sont  en berne. Dans le sillage du rapport USDA des semis de printemps américains de vendredi, qui a publié 86,1 millions d'acres de soja plantés soit une augmentation de 3 % par rapport à l'année dernière.


Notre avis de marché est haussier pour cette semaine. Profitez des niveaux de prix au dessus des 500 €/t en départ ferme.

 



🌽 MAÏS

Le marché du maïs a continué dans sa baisse malgré des tentatives de stabilisation des prix en 1ère partie de semaine. Le rapport baissier de l’USDA a eu raison des prix ce vendredi. Sur la semaine, les prix ont perdu 5,50 €/t pour clôturer à 203 €/t. Le support psychologique des 200 €/t sera à surveiller de près. 


Dans son rapport trimestriel sur les productions et stocks américains,  l’USDA a surprit les opérateurs en prévoyant des surfaces pour l’an prochain à 37,02 Mha alors que le consensus d’estimation était à 36,6 MHa. La production américaine, en se basant sur un rendement moyen, pourrait atteindre 383,6 Mt, soit une hausse de 6 Mt. 


Concernant les stocks de maïs au 1er juin, ils ressortent, eux aussi, en nette hausse et au dessus des attentes des opérateurs. Le stock est estimé à 12,7 Mt contre 12,4 Mt pour les attentes et 10,4 Mt l’an dernier à la même date. 


Le bilan américain s’alourdit donc avec ces 2 nouveaux éléments et cela devrait peser sur les cours mondiaux. 

La composante rendement n’est pas encore connue et les conditions de culture durant le stade de la floraison seront scrutées attentivement. Les conditions météo restent, toutefois, favorables sur la Corn Belt pour les prochains jours. 



 

Télécharger notre analyse des marchés du céréales 👇



Analyse des marchés CEREAPRO - 1er juillet 2024
.pdf
Télécharger PDF • 1.72MB



コメント


bottom of page