top of page

Analyse de marché des céréales du lundi 24 juin 2024


Image de couverture

RÉSUMÉ DE L'ANALYSE


🌾 BLÉ

27 % des blés récoltés aux Etats-Unis, 2 % en Russie

Avis de marché : 👉🏻 Neutre à baissier

Avancement de la ferme pilote : 100 % sur la récolte 2023 | 30 % sur la récolte 2024


🌼 COLZA

Dans l’attente de la récolte en Europe

Avis de marché : 👉🏻 Neutre

Avancement de la ferme pilote : 100 % sur la récolte 2023 | 20 % sur la récolte 2024


🌽 MAÏS

Le Weather Market s'atténue cette semaine…

Avis de marché : 👇🏻 Baissier

Avancement de la ferme pilote : 90 % sur la récolte 2023 | 20 % sur la récolte 2024


----


🌾 BLÉ

Les prix retrouvent les niveaux de support de la période sortie hiver avec une nouvelle dépréciation de 12 €/T sur la semaine.


Les récoltes s’activent sur la Roumanie et la Bulgarie avec respectivement des estimations de récoltes autour de 10,5 et 7 MT, proches des niveaux records hauts. Dès lors, les prix sont aujourd’hui 7 $/T en dessous des prix français à destination du Maroc sur juillet et 12 $/T en dessous à destination de l’Algérie. 

 

La tendance est actuellement en faveur d’une remontée des perspectives de rendements sur l’Europe et la Mer Noire. Après de nombreuses semaines de baisse, la production russe est relevée à 82 MT par Ikar. Aux États-Unis, les récoltes progressent sur une bonne dynamique à hauteur de 27 % avec de bons échos de rendements/qualités. Les blés de printemps du Nord du pays sont dans d’excellentes conditions pour l’instant avec 76 % de bons à excellents (moy 5 ans à 63 %), bon démarrage aussi sur le Canada.


En Inde, le gouvernement réfléchit cependant à réduire la taxe à l’importation sur le pays à partir de juillet. 


Les prix devraient rester très volatils sur les semaines à venir en fonction des constats de rendement/qualité sur l’ensemble des pays de l’Hémisphère Nord. Le support des 215€ sur l’échéance septembre pourrait laisser place à un rebond.



ORGE : De bons échos de rendement sur le sud Russie

Les premiers rendements sur le sud de la Russie sortent sur des niveaux records à 5,7 T/ha (contre 4,2 T en moy 5 ans) tandis qu’ils sont plus mitigés sur l’Ukraine à 3 T/ha. Quelques bateaux ukrainiens auraient été commercialisés à destination de la Chine dernièrement.




🌼 COLZA

Les cours du colza sur Euronext suivent toujours la  correction des cours du soja américain sur Chicago. Il y a peu de nouveaux éléments sur le marché européen, dans un contexte où les interlocuteurs attendent la récolte et les conséquences des excès d’eau sur certaines parcelles. 


Ainsi, les cours du soja continuent de guider le complexe des oléagineux. Oil World le souligne une nouvelle fois dans son rapport hebdomadaire sur le long terme, les prix des huiles végétales devraient se raffermir en 2024/25. L'huile de soja devra compenser la diminution de la disponibilité des autres huiles ainsi que la croissance insuffisante de l'offre d'huile de palme en 2024/25.


Mais sur le court à moyen terme, les cours du soja sont sur une tendance baissière. Avec des améliorations des semis sur la Corn Belt grâce à des précipitations sur l’Est.  De plus, le marché est dans l’attente du rapport USDA ce vendredi 28 juin. Les négociants en soja craignent une augmentation des surfaces consacrées au soja si les surfaces consacrées au maïs aux États-Unis sont réduites.


Notre avis de marché est neutre pour cette semaine. Un avis tiraillé entre la baisse des cours du soja et les conséquences des excès d’eau sur le colza sur le marché intérieur.  



🌽 MAÏS

Les cours du maïs continuent de baisser et perdre 3 € cette semaine. Le retour des pluies sur les zones de production de blé en Russie et l’alternance de pluie et de soleil aux Etats-Unis sont les principaux facteurs de baisse actuellement. 


Aux Etats-Unis, les conditions de culture se sont dégradées légèrement (-2 points sur la semaine) à 72 % de bons à excellents. La situation reste néanmoins positive car les conditions de culture sont au-dessus des dernières années. Les conditions seront à surveiller principalement durant la période de pollinisation dans 3 ou 4 semaines. 


En Amérique du sud, les récoltes progressent sur un rythme soutenu. En Argentine, 49,3 % de la récolte sont déjà effectués sur un rythme assez rapide et en avance comparé aux dernières années. La production argentine est attendue à 53 Mt par l’USDA. 

Au Brésil, la récolte du second maïs avance également rapidement et devrait permettre des disponibilités de maïs assez rapidement sur le marché mondial. L’arrivée de ce maïs sur l’Europe pourrait venir faire pression sur les cours du maïs européen. 




Télécharger notre analyse des marchés du céréales 👇


Analyse des marchés CEREAPRO - 24 juin 2024
.pdf
Télécharger PDF • 1.74MB



Comments


bottom of page